Méthanisation

Principe

Dans un lieu fermé et sans oxygène, des bactéries adaptées au milieu consomment et digèrent de la matière organique. Elles vont produire du gaz dit biogaz et une sorte de compost correspondant à la matière digérée.

Concrètement...

La méthanisation vise à transformer les effluents agricoles, les déchets fermentescibles agroalimentaires ou les déchets des collectivités en :
Energie : le biogaz (mélange de méthane et de gaz carbonique) va permettre la production d'électricité et/ou de chaleur sous forme d'eau chaude à 90°C via un procédé de cogénération

  • L'électricité est vendue à un tarif préférentiel fixé par l'Etat
  • L'eau chaude va permettre de chauffer des bâtiments ; elle peut être utilisée dans les processus industriels ou comme eau chaude sanitaire, etc.
  • Le biogaz peut être utilisé dans des chaufferies ou, une fois purifié, servir de carburant

Compost : le digestat représente 20 à 45 % de la matière organique utilisée ; il a une valeur fertilisante améliorée (azote assimilable), il est inodore et plus fluide que le lisier (pénètre facilement dans le sol)

  • Le digestat répandu en l'état a un statut de déchets : il est soumis à un plan d'épandage

Schéma simplifié d'un procédé de méthanisation

L'unité de méthanisation ou méthaniseur est l'équipement industriel qui va réaliser l'ensemble de cette transformation. Elle est soumise à ICPE (Installation Classée Pour l'Environnement)

Potentiel méthane par matière

Le potentiel méthanogène est le volume de méthane biogaz produit par unité de matière (selon un protocole défini). Il permet d'évaluer la capacité des effluents à produire du méthane et est ainsi un élément du calcul de rentabilité d'une unité de méthanisation.

Réussir un projet de méthanisation

Plusieurs conditions sont nécessaires :

S'entourer de partenaires dès l'idée : la mise en place d'une unité de méthanisation nécessite l'intervention de nombreux intervenants : fournisseurs potentiels de déchets, agriculteurs pour l'épandage, bureau d'études pour les études de faisabilité, opérateur d'électricité, financeurs, collectivités territoriales, l'Etat pour le dossier ICPE, etc.

Dans la Loire, les acteurs se sont organisés pour faciliter l'accès à l'information et l'accompagnement de projets. Vos interlocuteurs clés, à contacter au stade de l'idée, sont:
- L'Alec 42, Agence de l'Energie et du Climat du département de la Loire, Fabienne Anselin, 9 rue Emile Combes, 42000 Saint Etienne, tél : 04 77 42 65 10
- Héliose, 5 rue Albert Raimond, 422270 St Priest en Jarez, tél : 04 77 31 61 16, www.heliose42.org

Optimiser l'ensemble de l'investissement : il s'agit d'optimiser les qualités et quantités des intrants, optimiser les différentes valorisations du biogaz (financière, chaleur, épandage, etc.), ne pas négliger la maintenance et l'entretien de l'équipement dans les calculs de rentabilité, etc.

Et prendre son temps : il faut un minimum de 2 à 3 ans pour réaliser l'investissement

Des sites pour aller plus loin

Site méthanisation de Naskeo, www.biogaz-energie-renouvelable.info
Rhônealp'Energie Environnement, www.raee.org
Bureau d'études associatif, www.solagro.org
Association Technique Energie Environnement, www.atee.fr


Page réalisée en partenariat avec Alec42

Agenda
Les dernières dates

Aucun évènement à venir

Pôle Agroalimentaire Loire

20 rue Balay, 42000 Saint Etienne

Tél. 04 77 49 25 76 - Fax. 04 77 49 25 79 Contactez-nous